À la rencontre de vos commerçants

À la rencontre de vos commerçants

Qu’ils vous accueillent dans leur boutique indépendante ou au sein d’une enseigne internationale, les commerçants du centre commercial Val d'Yerres mettent chaque jour leur dynamisme et leur professionnalisme à votre service pour vous offrir la meilleure expérience shopping possible. Partez à leur rencontre à travers ces portraits.

Mégane Da Silva - Responsable de la bijouterie Carador

Depuis toujours attirée par le monde du luxe et de la joaillerie, Mégane Da Silva en a fait son métier… Vous cherchez le bijou parfait pour célébrer un évènement particulier ou la montre idéale pour fêter une personne spéciale ? Entourée de son équipe, elle saura vous écouter et vous guider dans l’univers Carador.

À vos yeux, quels sont les petits plus des bijouteries Carador ?

bijouterie Carador centre commercial val d'yerres

Carador, c’est avant tout une bijouterie familiale, qui a une histoire de plus de 100 ans.

C’est aussi une entreprise française puisque notre siège social et notre atelier sont basés en Auvergne.

Au niveau de notre assortiment, nous proposons une large variété de modèles en montres (Maserati, Festina, Pierre Lannier, Fossil…) et en bijoux argent, plaqué or, or 18 et 9 carats.

Bref, nous pouvons véritablement combler tous les goûts et toutes les envies !

Vous offrez également différents services…

bijouterie Carador centre commercial val d'yerres

En effet, nous sommes formés au perçage des oreilles.

Nous assurons également un très bon service après-vente. Que ce soit sur place, en magasin, pour toutes les petites réparations (resserrer la fermeture d’une boucle d’oreille, régler la taille d’un bracelet de montre, changer une pile…) ou dans notre atelier lorsque l’intervention est plus technique (même si le bijou ne vient pas de chez nous, pour autant qu’il soit en or ou en argent).

Racontez-nous : qu’est-ce qui vous passionne dans votre métier ?

bijouterie Carador centre commercial val d'yerres

Je suis complètement fascinée par le côté création d’un bijou.

Et puis, c’est un domaine qui évolue sans cesse : j’ai 10 ans de bijouterie derrière moi (dont 6 ans chez Carador) et pourtant, malgré toutes mes connaissances en la matière, je continue encore à apprendre de nouvelles choses.

C’est passionnant !

Enfin, j’adore aussi le rapport humain de ce métier.

Vous dites d’ailleurs qu’un bijou est bien plus qu’un objet, que c’est un sentiment…

bijouterie Carador centre commercial cora val d'yerres

Tout à fait ! Il y a souvent toute une histoire, toute une symbolique derrière un bijou.

C’est pourquoi nous développons une relation particulière avec nos clients : nous les accompagnons dans tous les moments importants de leur vie (fiançailles, mariage, naissance, baptême…).

Une histoire à nous partager qui vous a particulièrement touchée ?

bijouterie Carador val d'yerres

Un jour, j’ai accueilli en magasin un couple qui était ensemble depuis 20 ans. Ils n’avaient jusqu’ici jamais souhaité se marier, mais la maladie venait de changer la donne…

Le monsieur était en effet condamné et ils cherchaient de superbes alliances pour inscrire leur amour dans le temps. Comme ses jours étaient comptés, c’était un vrai challenge pour booster les fournisseurs et pouvoir exaucer leur souhait dans les temps, mais nous y sommes arrivés.

Quand ils ont découvert leurs bagues (ils avaient choisi d’y faire graver le numéro d’un verset de la bible), ils étaient absolument ravis.

Leur histoire m’a évidemment beaucoup émue !

Amatrice de bijoux vous-même ?

bijouterie Carador cora val d'yerres

Oh oui, j’en raffole…

J’adore notamment les montres. J’en ai 12, une pour chaque mois (rires) ! C’est un objet qu’on a banalisé mais il suffit de se pencher deux minutes sur son mécanisme interne pour le trouver incroyable.

Sinon, côté bijoux, j’en achète aussi très souvent.

À chaque occasion spéciale, comme l’achat de notre premier appartement par exemple, je trouve important de marquer le coup en m’offrant un bijou… Enfin, c’est peut-être juste une façon de me justifier et de déculpabiliser de craquer une fois de plus (rires) !